29 Avril 2015

Coupes libérales en éducation Stéphane Bédard est inquiet de voir diminuer les services aux élèves

Chicoutimi, le 29 avril 2015 - Le député de Chicoutimi et chef de l’opposition officielle, Stéphane Bédard, s’est dit très inquiet pour les élèves et leurs parents, à la suite de l’adoption, hier soir, du nouveau cadre financier de la Commission scolaire des Rives?du-Saguenay, à qui des compressions ont été imposées par le gouvernement libéral.

 

« Cette diminution annoncée du budget, se chiffrant à 3 millions de dollars, est le résultat des coupes aveugles en éducation. Malgré les prétentions libérales, cela affecte directement les services aux élèves, et c’est très inquiétant. On coupe, entre autres, dans les services offerts par les spécialistes, qui sont indispensables aux élèves en difficulté d’apprentissage. De plus, l’augmentation du nombre d’élèves par classe fera en sorte que les enseignantes et les enseignants ne pourront plus donner autant d’attention et d’aide pédagogique à chacun, mettant ainsi en péril l’égalité des chances pour nos enfants », a déclaré Stéphane Bédard.

 

Les coupes effectuées dans d’autres services font par ailleurs en sorte que des parents paieront davantage pour envoyer leurs enfants à l’école, notamment pour assumer les coûts du service de garde ou du transport scolaire. « À l’évidence : l’éducation n’a jamais été une priorité pour le gouvernement de Philippe Couillard. On le voit dans la manière même dont ce ministère est géré depuis l’arrivée au pouvoir du Parti libéral. Comme fiasco, on ne peut demander mieux. Et, malheureusement, ce sont les enfants et leurs parents qui en font les frais », a conclu le chef de l’opposition officielle.